Faire de Madagascar le « Grenier alimentaire de la région Indianocéanique », transformer le pays en une future et nouvelle puissance verte mondiale, c’est possible! Telles sont les ambitions affichées de cette deuxième édition de la FIA 2018 (Foire Internationale de l’Agriculture – Agribusiness – Agroalimentaire) qui par les performances de sa première édition a marqué durablement l’esprit des opérateurs et citoyens ordinaires notamment par une mobilisation sans précédent de ceux-ci.

En s’assignant pour objectif de rassembler toute la chaine opératoire de la filière agricole à savoir du paysan au capitaine d’industrie ainsi que toutes les sujétions liées à l’activité agraire, la FIA 2018 s’annonce d’ores et déjà comme un succès tant nous percevons une dynamique hors du commun de toutes les parties prenantes.
Ambitionnant de mettre en avant tous les aspects de l’Agriculture, de l’Agribusiness et de l’Agroalimentaire, cet événement sera la vitrine mondiale de la capacité malagasy à répondre aux demandes multiples et pléthoriques du marché intérieur mais également de la demande régionale et internationale.

En fait, toutes les statistiques tant foncières que manufacturières jouent en faveur de la Grande île. Serons-nous à la hauteur des enjeux dictés par cet avenir agricole prometteur ; en effet, outre que celle-ci sera conditionnée par une volonté politique efficiente, elle nécessitera également une remise à niveau des méthodes et process exigés par un siècle où la capacité à produire de l’alimentaire dictera les nouveaux rapports de force géopolitique et géoéconomique.

Quand Madagascar s’éveillera, la pauvreté du peuple malagasy s’estompera.